Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact

 
*
Fichier hébergé par Archive-Host.com
*
 
Pour tous renseignements,
menaces, insultes,
soutiens ou autres :
*
*
26 mars 2007 1 26 /03 /mars /2007 02:17
« Internet c’est sheitan ! » Parfois, il faut l’entendre pour le croire. Ma réaction a été de demander à la personne qui m’a sorti cela, si le coran était sheitan ? Bien sûr que non. Alors, est-ce que le coran parle d’Internet, et comment, à partir de là, peut-on considérer Internet comme tel ? Et si cela était, comment si Internet était sheitan, pourquoi les musulmans et les islamistes s’en servent-ils ?
La discussion tournant court - heure de prière oblige ou incapacité de dialogue ? - toujours est-il que la personne en question part en courant pour éviter la discussion.
Il est vrai que le travail du prêcheur de service n’est pas difficile au contact de certains de ces esprits simples que je n'irais pas jusqu'à qualifer de « simples d’esprit », car ce serait pour moi un euphémisme pour « tarés congénitaux », mais ce n’en est pas loin.
 
Ceux qui le peuvent feraient bien de lire les robaïyats d’Omar KHAYYAM dont celui-ci :
« Referme ton Coran. Pense et regarde librement le ciel et la terre. »
 
Malheureusement, comme certains ne savent hélas pas lire, encore moins penser par eux-mêmes, ils se retrouvent – facilité oblige – sous la coupe de prêcheurs qui arrangent le coran à leur sauce. Démarche simplifiée que l’on retrouve notamment dans le courant sunnite, car à l’inverse des chiites, « l'imam ne fait pas partie d'une structure hiérarchique. Il est désigné par la communauté elle-même et ne prétend à aucun lien privilégié avec Dieu. Il peut être licencié s'il n'accomplit pas sa mission. »
 
Petite précision : par la désignation de coran, je parle de celui d’Othman, et non des différents corans qui existaient avant.
 
 
Ne pas confondre musulmans, islamistes, salafistes, etc …
 
Sources wikipédia ( extraits )
*
"On peut être musulman sans être islamiste. "Musulman" renvoie à la religion de l'islam. "Islamique" renvoie à l'adjectif de l'islam. "Islamiste" renvoie à une conception à part, qui est la promotion de l'islam par divers moyens. L'"Islamiste" n'est pas un terroriste. Cela renvoie à une interprétation spécifique donnée à un moment particulier. L'islam est à la fois une religion et une culture."
 
" Les Musulmans reprochent aux Salafis leur manière d'interpréter les textes qu'ils considèrent comme vide de leurs contextes, de leurs sens profond et de justifications appropriées. Ils les reprochent aussi leur manque de rationnalisme et de références scientifiques. Les salafis semblent être vu aussi comme un danger pour l'ensemble du monde musulman du fait de leur éloignement de la conscience humaine, de la philosophie et de la Raison. Les seuls arguments que les salafis tiennent pour sources fiables et sûres, selon leurs propos, sont leurs références aux Savants qu'ils ont choisit de reconnaître comme bien pensant. Or, pour les Musulmans, les Savants ne sont pas infaillibles et peuvent se tromper ou émettre des erreurs sur des questions de jurisprudence islamique ou sur l'interprétation des textes.
Autre reproche faite aux salafis : leur opposition à la démocratie pour des raisons diverses et variées, mais jamais justifiées concrètement ; selon eux, même si l'islam ne peut pas venir par les urnes, la volonté d'une minorité est de droit. Ces quelques faits ont résulté que de plus en plus de Musulmans s'opposent à cette mouvance qu'ils considérent de bon droit comme sectaire et souvent comme l'antithèse de l'islam."
*
Au sujet de Tariq Ramadan :
*
Lors d'un procès qu'il perdit contre Antoine Sfeir, érudit libanais et directeur des Cahiers de l'Orient, il apparut que celui-ci le considérait comme un islamiste dangereux, militant contre l'intégration, un « fondamentaliste charmeur », un « spécialiste du double langage », ce que vinrent appuyer d'autres témoins, parmi lesquels le journaliste Mohammed Sifaoui, remarqué pour ses enquêtes sur les islamistes qui vint dire à la barre que « ce que dit Antoine Sfeir est en-deçà de la réalité ».
*
En effet, cette spécificité du double langage, beaucoup y sont confrontés chaque jour au sein même de notre futur ghetto belle résidence, notamment au sujet des frères musulmans et des salafistes, mouvements dont se réclame Tariq Ramadan au sujet desquels …
*
... "Sâlih Âl Ash-Shaykh, actuel ministre saoudien des affaires religieuses, déclarait :
 
« Quant au groupe des Frères Musulmans, parmi les principaux aspects de leur appel, on relève : le secret, la dissimulation, la versatilité, le rapprochement de ceux qui présentent un intérêt pour eux (...). Aussi, parmi les aspects [distinctifs] de ce groupe et ses fondements, est le fait qu'ils empêchent leurs disciples d'entendre les avis qui s'opposent au leur. Ils ont pour cela des tactiques variés : occuper le temps des jeunes du matin au soir (...) pour qu'ils n'aient plus l'occasion de s'intéresser à autre chose, accuser les gens qui connaissent leur vérité et les diffamer (...) pour empêcher les autres de les écouter. Ils sont en cela semblables aux polythéistes, dans un certain aspect, lesquels accusaient le Messager d'Allah (...), en public, de divers maux pour empêcher les gens de le suivre. (...)
D'autre part, le but ultime de l'appel [des Frères Musulmans] est d'arriver au pouvoir. (...) Quant au fait que les gens soient sauvés du châtiment d'Allah (...) et entrent au paradis, ceci n'est pas important pour eux.»
 
(Propos enregistrés dans une cassette intitulée Fatâwâ Al-'Ulamâ`i fil-djamâ'âti wa atharuhâ 'alâ bilâd il-h'aramayn, aux éditions Minhâdj us-Sunnah, Riyad)."
*
De l’intérêt des jeunes en particulier, à lire, penser, et s’instruire. Et comme je l’écrivais il y a quelques années, lisez, même si cela n'est pas ( vos ? ) les idées qui vous ont été inculquées, et faites-vous votre opinion. Vous retrouverez alors le vrai sens des mots, la vraie nature des faits, et vous verrez alors qu'elles ne correspondent peut-être pas avec celles de ceux qui vous manipulent.*

*

*

*

*

*

*

*

Partager cet article

Repost0
15 février 2007 4 15 /02 /février /2007 00:17
 

Les « Infaux »

de Var-Matin

 

Le journal local Var-Matin, qui oscille depuis des années entre cirage de pompes et fausses informations, récidive à propos de la « résidence » Pontcarral. On peut dire qu’ils ont tout pour faire « de bons journalistes » !
 
Morceaux choisis ...
  
Extrait Var-Matin :
 
«  … Quatre ans après l’acquisition à l’amiable par la ville du bâtiment du bâtiment … »
 
Faux. L’acquisition date d’il y a deux ans :
 
*
*
Et non à l’amiable, mais par préemption :
*
*
Extrait Var-Matin :
*
« … Coût des travaux portant sur un premier espace de 200 m2 destiné au lieu de culte, et d’un second de 80 m2 abritant un espace à vocation culturelle, éducative et sportive … 80 000 euros, somme à laquelle il faut rajouter 60 000 euros pour l’acquisition … »
*
Faux.
La ville a payé le bâtiment 83 846,96 euros ( 550.000 francs ) et non pas 60 000 euros ( 393.574 francs ) comme on voudrait nous le faire croire.
 *
*
Monsieur MANDRILE en demandait : ( extrait de l’ordre du jour complémentaire de » l’A.G. du 12 mai 2001 ) « … 280.000 francs non compris les charges dues au jour de la vente, et non compris les frais de notaire … » à la louche environ à peine 400.000 francs.
*
Quatre ans après, la Mairie le rachète par préemption : 550.000 francs.
*
Dans le dossier « POLITIQUE DE LA VILLE – CONTRAT DE VILLE DE TOULON 2000 / 2006 ( c.v. définitif au 24.10.2000 – Préparation 2000 – 2006 ), il est fait état de mises à jour notamment de la part d’un certain Monsieur MANDRILE. Non, c’est un homonyme, il n’aurait pas osé !? ( Enfin, c’est encore une chose à revoir de près. )
*
Bref, Monsieur MANDRILE, de la SCI des GAUX, devait alors à la copropriété 11 807,76 euros de charges de retard, depuis des années.
*
*
Et il n’y avait …
*
*
… aucune hypothèque dessus ! ! !
*
( voir ma situation dans la catégorie SYCOLOGE & Tribunal )
*
Dans le même article, certaines déclarations
de monsieur BOUSSOUF, le responsable cultuel,
valent leur pesant de cacahuètes !
*
« Les habitants de Pontcarral ne veulent plus de lieu de culte clandestin dans les garages ou les caves … »
*
Pourquoi, il y en avait ?
 
«  … Ils veulent pratiquer leur culte dignement au grand jour dans la clarté et la transparence … »
 
Il est vrai que pour « vendre » des salades autres que la religion, il est plus approprié de passer d’un appartement F3 à une ancienne épicerie !
 
« … ce qui n’est pas contradictoire à l’idéal républicain ».
 
Non, ce qui est contradictoire avec l’idéal républicain, ce sont certains passages du coran. Mais c’est encore une autre histoire !
*
Extrait Var-Matin :
( fautes comprises à moins qu’il ne s’agisse que d’une seule génération ! ).
 
« Désormais, l’espace prière sera séparé de l’espace culturel. Mais « toutes les activités déjà ouvertes à tous le demeureront. Nous ne sommes pas sectaires. L’avantage de ses deux structures est qu’elles seront plus visibles. », ajoute Dalila, présidente de Horizon Sud, répondant aux attentes des femmes, toute génération confondue.
 
Petite précision : il s’agit de Dalila … BOUSSOUF.
*
Extrait Var-Matin :
*
« … Porté par l’ACCP, Association culturelle et culturelle de Pontcarral … »
*
Pour un peu, c’était : cultuelle et cultuelle.
Quels déconneurs ces journalistes !
*
Extrait Var-Matin :
*
« Nous voulions être considérés comme des Toulonnais même si nous faisons partie de la population la plus paupérisée » insiste Mounir Boussouf.Le maire était dans son rôle de répondre aux attentes des Toulonnais. … »
*
D’une part, habitant Toulon, même étant d’origine Normande et faisant « partie de la population la plus paupérisée », j’ai toujours été considéré comme Toulonnais. Faut être parano pour penser le contraire et je ne vais pas me mettre à jouer les pleureuses sur le sujet.
*
Par contre, pour ce qui est des attentes des Toulonnais, j’attendais – comme beaucoup d’habitants – autre chose de la mairie en ce qui concernait la destination du local. Entre autres choses, qu’il serve à toute la population de Pontcarral, et non pas à une fraction communautaire, la mairie faisant fi par ailleurs de la construction d’une mosquée à La Seyne Sur Mer.
*
Je ne sais pas si comme le dit l’adage que, la foi déplace des montagnes, mais elle a apparemment du mal à déplacer les fidèles jusqu’à la commune voisine !
*
En achetant ces locaux, la mairie avait pourtant précisé que la ville avait mené une étude dont il ressortait une insuffisance en matière d’équipements publics, et qu’il apparaissait nécessaire de créer un espace fédérateur d’accueil du public.
*
*
 On ne doit pas avoir la même notion
des équipements publics !
**
Main basse sur Pontcarral
ou
Bienvenue
à
Boussouf-land
Fichier hébergé par Archive-Host.com 
*
Petite précisions sur les trois associations
citées dans l’article de Var-Matin :
*
ACCP
( Association Culturelle et Cultuelle de Pontcarral )
ACCP, association Islamiste
Président : Mounir BOUSSOUF
*
Jeunesse 83
Jeunesse 83, association Musulmane
Président : Mounir BOUSSOUF
*
Horizon Sud
Président : ah non, c’est présidente : Dalila mais vous avez quand même gagné, c’est … BOUSSOUF.
Horizon Sud, association … « féministe ». Si si, c’est dans les statuts !
( arrêtez de rire, c’est pas gentil. )
*
Quand aux associations de jeunes comme Pontcarral Uni qui a pris la relève de Pontcarral Avenir ( voir catégorie ) et continue de travailler sur le terrain en aidant les jeunes, pas un mot sur Var-Matin ; comme si elle n'existait pas. Bref, tout ce qui n'est pas estampillé Islam, hé ben selon l’expression consacrée : « Macache oualou ». Et ça tombe bien, l’expression est d’origine algérienne ... comme monsieur BOUSSOUF.
*
Bref, tous les autres habitants de Pontcarral qui ne sont pas de « la communauté » peuvent remercier monsieur FALCO pour l’emploi fait de leurs impôts et de la mise à disposition des bâtiments publics ! ?
Enfin, ça fera toujours un local pour accueillir Tariq RAMADAN qui coûtera moins cher aux amis de FALCO que de louer le Palais Neptune. ( voir ci-dessous )
*
17 janvier 2007
*
Hubert Falco
&
Tariq Ramadan

 

L'ancien sous-ministre des personnes âgées (!), sénateur, président du Conseil général du Var et président de la fédération varoise de l'UMP n'était pas le seul responsable du parti sarkozyste à se presser à la rencontre de l'islamiste Tariq Ramadan. On dénombrait au moins deux députés, Geneviève Lévy et Philippe Vitel, lors de la conférence organisée par Tariq Ramadan au Palais Neptune à Toulon, samedi dernier.
 
La conférence était en fait un débat sur la "pluralité religieuse" : Tariq Ramadan était l'invité de Boussouf Mounir, président de l'association Jeunesse 83, dont les fonds sont manifestement suffisamment bien alimentés pour s'offrir une soirée au palais Neptune.
Nicolas Sarkozy se félicitait d'organiser l'islam de France, Hubert Falco et son sous-député souhaite organiser l'islam de Toulon. Ces derniers sous-traite aux religieux, l'encadrement moral d'une jeunesse dont ils se méfient.
Ci-dessous, une preuve du clientélisme de la proximité de nos élus toulonnais avec l'association culturo-cultuelle de Pontcarral.
 *
A titre de rappel, Tariq Ramadan est le petit fils de Hassan al-Banna, fondateur des Frères musulmans (1928), dont il revendique et défend l’héritage. Hassan al-Banna qui énonçait dans la charte des Frères musulmans : " Par sa nature, l'Islam tend à dominer, à imposer saloià toutes les nations et à étendre son hégémonie sur la planète toute entière[…]les prescriptions de l’islam embrassent la totalité, elles comprennent les affaires terrestre aussi bien que celles de l’après […] l’islam est foi et culte, patrie et citoyenneté, religion et Etat, spiritualité et action, livre et sabre"
 *
Aussi, Tariq Ramadan a préfacé le recueil de fatwa du cheik Yussuf Al-Qaradawi, qui est favorable (cf le licite et l’illicite, éditions AL-Qalam, 2001) à l’extermination des homosexuels, au meurtre des apostats et au battage des femmes. Qaradawi comme Ramadan ont donné des conférences aux meetings de l’UOIF, filiale française des Frères musulmans.
 *
Sources :
 *
&

*

*

Ce qui est pratique quand on tient des associations qui ont les mêmes choses en commun, c’est que l’on peut faire des remerciements collectifs. Ce qui permet de faire des économies sur le courrier…

*

 

Bref, les accointances entre pouvoir, fric et religion,

le sont à petite l’échelle sur le plan local,

comme sont les mêmes relations à l’échelle mondiale.

*

*

 
Trouvé sur le blog Toulon Autrement.
 
13 décembre 2006
Une mosquée à Pontcarral ???
*
Au cœur même du quartier de l’Escaillon, dans la résidence Pontcarral, le maire de Toulon a fait l’acquisition de locaux qu’il va mettre au service de la seule religion musulmane, sous le couvert d’un centre culturel. Monsieur le maire veut faire croire qu’une association culturelle – qui deviendra très vite association cultuelle – sera efficace dans le traitement de la délinquance. Mais cette attitude est pour le moins paradoxale quand l’Etat libéral prône le désengagement vis à vis des missions d’intérêt général.
*
Cette volonté d’étendre le périmètre du culturel au cultuel est une façon de rétablir un financement indirect des cultes. Ce brouillage est une manœuvre grossière. Tout citoyen attaché à la laïcité se doit de le dénoncer.
Cela dit, les musulmans doivent-ils raisonnablement se contenter de caves, de parking ou même – ce sera le cas à l’Escaillon – de commerces désaffectés ?
Est-il admissible que les croyants de la deuxième religion de France, l’Islam, soient contraient de prier dans des lieux exigus et inconfortables ? Bien sûr que non !
Mais voici un deuxième paradoxe : Hubert Falco finance une religion de manière indirecte et irrespectueuse, si bien qu’il bafoue à la fois la religion et la laïcité. Belle réussite !
*
Sachez que monsieur le maire bloque tout achat de terrain – par exemple à Rodeilhac – pour la construction d’un lieu de culte, en alléguant une préemption injustifiée. Tout comme ses prédécesseurs ont refusé des permis de construire, alléguant des prétextes sans grandes valeurs. Il est clair que les préoccupations électorales sont là, bien présentes.
Construire une mosquée digne de ce nom, serait la seule solution respectueuse des cultes et de la laïcité, soit en, permettant à une association cultuelle l’acquisition d’un terrain sur ses fonds propres, soit en consentant un bail à 99 ans. Mais pour le maire UMP, le faire, c’est perdre des électeurs, horrifiés par la perspective d’une mosquée, avec minaret et muezzin.
*
Et ne pas proposer de lieux de culte, c’est aussi perdre des voix, car figurez-vous qu’il y a des français musulmans qui votent, et qui, en dépit du clientélisme d’Hubert Falco, sont indignés des conditions qu’on veut leur imposer.
Et voilà monsieur le maire emprisonné dans le dernier paradoxe : son attitude paternaliste honteuse ne satisfait personne.
Enfermer une pratique religieuse dans un local au pied d’un immeuble revient à ghettoïser encore plus une population déjà préoccupée, malmenée et stigmatisée.
La référence religieuse, dans ce cas, risque d’entraîner une crispation identitaire et un repli communautaire.
*
Monsieur le maire, votre gestion de la religion musulmane se veut paternelle et positive. Elle n’est que paternaliste et sécuritaire. Les Français musulmans sont adultes, ne les traitez plus comme des enfants !
 *

Partager cet article

Repost0
27 janvier 2007 6 27 /01 /janvier /2007 18:45

 

 
Lettre ouverte à Monsieur FALCO,
actuel Maire de Toulon
 
Premier point :
 
Il s’est tenu il y a de cela quelques temps, une réunion à Pontcarral, dont le journal Var-Matin à fait l’écho dans son édition du mercredi 21 juin 2006. Etant habitant dans cette « résidence » je tenais à faire part de quelques précisions sur le déroulement de cette réunion :
 
1°) Il n’y a pas 396 logements, mais 316. Les comptes du Syndic ne sont pas à jour ; quand aux infos de Var-Matin…
 
2°) Beaucoup des habitants présents n’ont été prévenus de la tenue de cette réunion qu’au dernier moment que par le bouche à oreille, et pour certains, leur présence ne signifiait pas approbation.
 
3°) Personnellement, le débat entre habitants et élus ne m’a pas paru objectif, ce qui ne présage rien de bon dans l’avenir, car ayant demandé par deux fois la parole, celle-ci m’a été à chaque fois refusée par le « porteur de micro ».
 
4°) Les locaux n’ont pas été récemment préemptés par la Mairie, puisque celle-ci les a achetés il y a de cela plus d’un an, au mois d’avril 2005.
A ce propos, au Conseil Syndical, nous nous étions à l’époque étonnés du fait que la Mairie en étant propriétaire, ne soit pas présente lors de l’assemblée Générale de juin 2005.
Il est étonnant aussi, que Monsieur Mounir BOUSSOUF représentant justement le lieu de l’association cultuelle et culturelle de Pontcarral ( appelé improprement « mosquée » ), non seulement n’aie pas été présent lors de la dernière Assemblée Générale de 2006, mais n’a même pas non plus fait représenter cette association… ce qui ne l’a pas empêché de faire poser sa candidature au Conseil Syndical par - habitude oblige - personne interposée.
Ce responsable religieux étant à présent au Conseil Syndical, il est surprenant de voir avec quelle rapidité ( moins d’un mois et demi après l’Assemblée Générale ) celui-ci n’aie été plus préoccupé de récupérer certains locaux, que de s’inquiéter des problèmes de la résidence Pontcarral. Locaux qui, appartenant à la Mairie, appartiennent à tous les Toulonnais. Ceux-ci payent assez d’impôts pour le savoir.
 
Ayant personnellement signé la pétition en faveur d’un lieu de prière plus grand, je voyais avec plaisir les vœux des musulmans se concrétiser, avec la construction de la mosquée de la Seyne-sur-Mer. Cela permettra d’éviter de remettre en question la transparence de la religion musulmane, mal considérée par certains sous le concept « d’islam des caves », notion qui, je le rappelle, concerne tous les lieux de prière ayant lieu ailleurs que chez soi ou à la mosquée. Du reste, de quelques confessions qu’ils soient, beaucoup d’habitants de Pontcarral prient chez eux.
 
Nous avions eu en novembre 2005 un rendez-vous à la mairie avec certains élus dont Madame Geneviève LEVY, qui nous avait dit à cette occasion que la Mairie avait « des idées mais pas de projets » pour Pontcarral. Nous en avions alors proposé un, qui est resté lettre morte car nous attendons toujours votre réponse. D’ailleurs depuis des années, entre les différentes réunions, courriers divers, etc… vous n’avez jamais fait quoique ce soit, car vous n’en avez rien à foutre de Pontcarral. Mais un jour, il faudra que vous rendiez des comptes, notamment pour ce qui est des subventions du contrat de ville. Où passe cet argent ? Qui en profite ?
Car les différents projets proposés, à l’instar du nôtre, concernaient alors tous les habitants de Pontcarral, et non pas seulement certains membres d’un groupe qui, montrant à présent leur vrai visage de par leurs agissements et leur repli sectaire, ne peuvent que jeter l’opprobre sur une communauté qui désire s’ouvrir aux autres.
 
Deuxième point :
 
Vous reprochiez il y a quelque temps de cela à Monsieur MARANZANA, Conseiller Général du canton, de parler de lui à la première personne comme par exemple : « je… », « moi… », etc. Hé bien oui Monsieur le Maire, il y a des gens qui prennent des initiatives, qui travaillent sans délégations. Il est en effet de notoriété publique - c’en est d’ailleurs devenu source d’ironie dans la région depuis des lustres - que vous avez toujours eu besoin de beaucoup de monde autour de vous, pour vous permettre de paraître, afin de faire oublier vos lacunes. Et quand vous parlez de cultiver la modestie, il vous est d’autant plus facile de le faire, quand, dans votre cas, l’on ne peut faire autrement ; car d’après une citation de Bernard Vanhoorden : « Chaque modeste peut dissimuler un incapable ». Il vous manque aussi entre autres, comme je l’avais déjà dit du responsable religieux précité, deux choses : la grandeur d’âme et l’humilité. Deux choses qui ne sont pas antinomiques ( vous trouverez la définition dans le dictionnaire ).
 
Gilles PILARD
 
Post-scriptum :
 
Pour en revenir au premier point, et si vous en avez la… possibilité, Monsieur le Maire, je vous invite à surfer sur Internet ( ou à le demander à un de vos employés ) notamment sur des sites comme www.islamla.com qui propose des forums ouverts à tous, croyants ou non, de toutes confessions, et qui veulent avoir le choix de penser par eux-mêmes. Cela s’appelle… la liberté !
 

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2007 1 22 /01 /janvier /2007 20:43

 

Partager cet article

Repost0