Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact

 
*
Fichier hébergé par Archive-Host.com
*
 
Pour tous renseignements,
menaces, insultes,
soutiens ou autres :
*
*
25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 17:57

à

 

 

 

Monsieur MAITRE

 

Syndic de copropriété

SYCOLOGE

  

Le RENOIR

52, boulevard Cuneo

83000 TOULON

 
Toulon, le 10 août 2006
  
Monsieur,
  
Certains de nos adhérents nous ont informés de problèmes concernant les poses des fenêtres du bâtiment A. En effet, certains de ces travaux sont faits en dépit du bon sens.
Vous trouverez ci dessous, les extraits surlignés du procès-verbal de l’Assemblée générale du 25 juin 2005, ainsi que nos commentaires et questions que nous nous posons :
  
 
D)           vote concernant le principe et la nature des travaux de menuiserie (art.24) :
 
Le syndic informe l’assemblée générale des travaux envisagées par Escota et des menuiseries qui seront utilisées, à savoir :
 
►Remplacement des menuiseries bois par des chassis PVC blanc de rénovation équipées de vitrages acoustiques plus performants.
 
 
*Faux. Certains châssis ont été posés sur des menuiseries pourries, et certains propriétaires avaient changé leurs fenêtres au mois de décembre. Celles-ci étaient non seulement à double vitrage et remplissaient pleinement leur office, mais cela n’a pas empêché les ouvriers de les enlever manu-militari, afin de poser les nouvelles… qui maintenant font passer le bruit de l’autoroute.
 
 
 
►Fenêtre séjour : remplacement à l’identique
-Volets roulants à projection (nouveau)
-Allèges basses :mise en place de vitrage 8mm
 
 
* Les finitions des fenêtres sont mal faites.
-
* Les manivelles ne tiennent pas ; elles se décrochent. Certaines sont installées au milieu, entre deux fenêtres, au lieu d’être installées côté mur. D’après certains ouvriers, c’est un problème de fournisseur ; ce qui paraît logique. Dans ce cas, vous aurez l’obligeance de prendre contact avec celui-ci, afin de palier à cet inconvénient qui ne permet pas d’ouvrir les fenêtres normalement.
-
* Les aérations en haut des fenêtres ne tiennent pas.
-
* Certaines aérations cuisines ne remplissent pas leur fonction.
-
* Les allèges basses n’ont pas été installées au tout début. Les niches étaient occultées d’office. Il y a presque un mois, Monsieur BAGET m’a assuré que dorénavant, et cela depuis un mois, le choix était donné à tous les habitants que les niches pouvaient ou non – et cela pour moitié – être vitrées où non. Faux. Cela n’a pas été demandé à certaines personnes.
-
* Les volets de certaines chambres ne tiennent pas, ou se bloquent, malgré une utilisation normale.
 

 

 
Changement à l’identique pour les seuls appartements ayant une loggia ouverte

►Porte fenêtre séjour sur loggia
►Porte fenêtre chambre 2 sur loggia                                                    
►Porte fenêtre chambre commandée sur loggia
 
  
Pour les seules loggias déjà fermées .

►Loggia
-Fenêtres 4 vantaux sur loggia
-Volets roulants à projection
-Allèges basses :mise en place vitrage 8mm                                          
 

 

NOUVEAU
►Chambre
-Porte fenêtre 2 vantaux pignons Est et Ouest                                       
-Volets roulants monobloc
 
 
NOUVEAU
  

►Chambre
-Fenêtre à 4 vantaux
-Volets roulants monobloc
 
 
 
Les copropriétaires du bâtiment A prennent acte de ces données techniques
et les acceptent.
 
Ci-joint annexe 5 : bordereau de prix
 
Mise au voix, cette résolution est adoptée à la majorité des Copropriétaires présents et représentés.
 
 
 
 
 
 
E)            vote concernant l’autorisation a donner au syndic pour être maitre d’ouvrage delegue en vue d’organiser les travaux (art.25) :
 
Les copropriétaires examinent le projet de résolution initial énoncé dans les termes suivants :
 
L’assemblée générale autorise le syndic d’être le maître d’ouvrage délégué en vue d’organiser les dits travaux.
 
Mise au voix, cette résolution est adoptée à la majorité des Copropriétaires présents et représentés.
 
 
* Il y a 13 étages et les équipes ont commencé au dernier. Le centre cultuel et culturel situé au troisième étage étant déjà terminé avant que les équipes n’arrivent au huitième, et cet appartement ayant bénéficié de fenêtres oscillo-battantes ( vous m’avez annoncé qu’il s’agissait d’une demande spécifique ), vous voudrez bien prendre en compte cette lettre comme une demande spécifique, afin que les habitants concernés par celle-ci profitent des mêmes équipements pour leur bien-être et leur sécurité… et pour éviter « les mauvaises langues » qui pourraient penser que ce soit un retour aux passe-droits et aux copinages !
 
 
 
I)              decision a prendre concernant le choix de la societe acouplus pour la maitrise d’œuvre des travaux (art.25) :
 
Les copropriétaires examinent le projet de résolution initial énoncé dans les termes suivants :
 
L’assemblée générale de mandater la société Acouplus aux fins de réaliser la maîtrise d’œuvre des travaux d’isolation acoustique des façades exposées aux bruits de l’autoroute pour le bâtiment A.
 
Mise au voix, cette résolution est adoptée à la majorité des Copropriétaires présents et représentés.
 
 
* Il est vrai que tous les appartements ne présentent pas les mêmes défauts. Certains sont même apparemment bien réalisés. Alors pourquoi tant de différences entre certains appartements ? Certaines équipes ne travaillent apparemment pas de la même façon.
 
Par ailleurs, d’après le compte-rendu de la réunion du 16 septembre 2005, qui avait pour objet la présentation de la convention ESCOTA / SYCOLOGE, l’article VI indique un montant des travaux de l’ordre de 2 000 000 € H.T.
Je ne sais pas si certains essayent de faire des économies, mais le fait, comme le disent certaines personnes, que « les ouvriers travaillent si vite qu’on pourrait les croire payés à la tâche », ne vont pas arranger les choses pour les entreprises concernées, en regard de ce même article VI qui précise notamment que : « si l’isolement acoustique requis n’est pas atteint, des travaux complémentaires doivent être entrepris au frais de l’entreprise comme indiqué dans le cahier des charges annexé à la commande. »
 
Outre ce dernier point, qui est d’ordre matériel, ces problèmes rencontrés affectent aussi la quiétude et le bien-être de tous les habitants concernés.
  
C’est pourquoi, par la présente, nous demandons à ce que les vitrages qui seront mis en place à partir de ce jour, soient exactement conformes à ce qui avait été prévu initialement, à savoir entre autres :
 
* Pour toutes les allèges basses : mise en place de vitrage 8mm.
* Installation des manivelles de chaque côté, le long du mur.
* La mise en place de fenêtres oscillo-battantes dans toutes les pièces, afin d’assurer la sécurité des habitants.
 
 
Pour ce qui est des droits de ceux-ci qui n’ont pas été pris en compte, il faudra voir en réunion ce que vous pourrez faire afin de les dédommager par la suite : réaménagement, etc…
 
Vous trouverez le tableau complet de ces deux listes ci-joint, avec les signatures des personnes requérantes. Il est évident que cette liste est loin d’être exhaustive des habitants de Pontcarral, car elle ne concerne que les membres de notre association qui nous en ont fait la demande à ce jour. Ce qui nous évitera de faire des tracts pour alarmer des personnes qui ne se sentent pas concernées.
 
Etant donné que suite à la réunion du vendredi 21 juillet à laquelle je vous avais exposé la plupart de ces problèmes ainsi qu’aux divers représentants des entreprises présents participant à ce projet, et que vous m’ayez annoncé que vous ne répondrez pas à ce courrier, et par expérience n’ayant que peu de confiance en vos services, nous adressons copie de ce courrier aux diverses entreprises concernées dont vous trouverez la liste ci-jointe, ainsi que les noms, numéros d’appartements, et signatures des personnes concernées.
 
 
Gilles PILARD
 
 
Courriers envoyés à :
 
BILLON - BOUVET - BONNAMOUR  S.A.
SYCOLOGE
ESCOTA ( Monsieur INNOCENTI )
ACOUPLUS
BAGET ALU-METAL
SEGED 
 
COPROLOC
Association des copropriétaires et locataires de Pontcarral
Résidence Pontcarral bât. 1 N 7 rue Dejussieu 83200 Toulon
-
*       *       *
Après avoir essayé sans succès de joindre Monsieur Philippe LAROCHE de la société ESCOTA, en début janvier 2007, - celui-ci ne daignant pas répondre à nos demandes - nous n’avons à ce jour aucune nouvelle …
*       *       *

 

Partager cet article

Repost0

commentaires