Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact

 
*
Fichier hébergé par Archive-Host.com
*
 
Pour tous renseignements,
menaces, insultes,
soutiens ou autres :
*
*
11 janvier 2007 4 11 /01 /janvier /2007 00:07
 

Les mensonges de SYCOLOGE

Rétablissement de la vérité

 
 
Propositions d’aménagements de la résidence Pontcarral,
faites par Gilles PILARD au Conseil Syndical,
pour la Mairie de Toulon.
02 novembre 2005
 
                                                            Terrain de jeux :
 
Finition des travaux des terrains de jeux :
*
allées
*
goudronnage du petit terrain de basket
*
plantations et espaces verts attenants aux terrains, etc…
… et plus avec des matériaux de récupération !!!
 
                                      Anciens locaux de la société des Gaux :
 
Surélévation par un étage des locaux acquis par la Mairie à la société des Gaux, et…
… donation de ces locaux à la copropriété après travaux :
 
1°) Cet étage permettra d’y installer une salle de réunions / expositions, et les bureaux du Conseil Syndical.
2°) Le rez-de-chaussée de ces locaux sera mis à disposition :
* de l’association des jeunes, actuellement « Pontcarral Uni » ( foyer et bureau ).
* de salle de rencontres genre foyer, notamment pour les personnes âgées souhaitant se rencontrer entre habitants, et de pôle d’information des diverses associations de la résidence et de la mairie ( affichage des activités ).
 
                                                                Bâtiment D :
 
I )  a)  La salle actuelle de l’association des jeunes située au rez-de-chaussée, le petit local attenant, ainsi que le terrain alentour, seront aménagés en crèche : un projet de crèche avait déjà été proposé depuis longtemps par Madame BADRY ; ce qui permettra que les tout-petits qui n’ont aucun endroit aménagé pour eux, ( toboggans et autres ) puissent en profiter dans un endroit clôturé, bien à eux, et sous surveillance.
      b)  La salle et le petit bureau qui servent à l’heure actuelle au Conseil Syndical servirait à l’administration de la crèche et à l’accueil des parents.
II ) a)  La petite pièce au premier étage, qui avait un temps été prêtée aux responsables de l’association « Pontcarral Avenir », servirait d’entrepôt des archives de la résidence.
 
                                                    Façades bâtiments B & C :
 
Puisqu’à l’époque le bâtiment B avait « profité » des aménagements émanent des problèmes de bruit inhérents à l’autoroute et étant donné que la société ESCOTA va procéder au ravalement de la façade du bâtiment A, il faudrait que les pouvoirs publics mettent les bâtiments B et C en conformité esthétique – et sonore si le besoin s’en fait sentir – avec le bâtiment A, en installant des volets roulants identiques.
 
 
Comme la nécessité d’emplois sera indispensable pour ces infrastructures, notamment pour la crèche, cela permettra à la mairie de pouvoir créer quelques emplois, en prévoyant toutefois que la majorité de ceux-ci ( par exemple : deux sur trois ), soient recrutés parmi les habitants de la résidence.
Suite aux diverses sollicitations faites depuis des années auprès des pouvoirs publics, et dans le contexte actuel de blocage des subventions prévues au contrat de ville, ces propositions seraient non négociables.
 
 
 
Copinage ou récupération ?

Lettre à SYCOLOGE
Toulon, le 18 novembre 2005
RA 0489 9316 9 FR
 
 
Messieurs,
 
 
Le 16 novembre en début de soirée, je suis passé au bureau du Conseil Syndical entre autres choses pour récupérer le cahier de présence de l’ancien bureau du C.S. que devait rapporter Monsieur ESPOSITO. Cahier que celui-ci avait encore « oublié ». Quelle ne fut pas ma surprise de tomber en pleine réunion de certains habitants de Pontcarral, présidée par Monsieur ESPOSITO. J’ai demandé à cette occasion, s’il s’agissait d’un Conseil Syndical bis. Certaines personnes m’ayant invité à rester, j’ai décliné cette « invitation », car n’ayant pas été prévenu, il était non seulement pas question de cautionner cette réunion, et surtout, il était hors de question de la faire sans que le Conseil Syndical ne soit prévenu dans son ensemble. Quand je décide de faire des réunions personnelles pour faire avancer les choses avec quelques habitants, je ne me sers pas du local du Conseil Syndical à cet effet.
 
Je vous rappelle d’une part que les locaux du Conseil Syndical ne sont pas à la disposition du cabinet Sycologe, et comme je vous l’ait précisé dans un précédent courrier, diviser les habitants de Pontcarral en vous servant à présent de certaines communautés qui ont sans doute besoin de faire du prosélytisme, ce qui n’est pas le cas du Conseil Syndical, ne vous servira à rien. Cela ne fait que contrarier l’action du nouveau Conseil Syndical, mais n’entamera pas sa détermination, car nous irons jusqu’au bout de notre action pour le bien-être de tous les habitants de Pontcarral, et quand je dis de tous ses habitants, je parle de toutes les communautés qui composent la résidence.
Nous sommes au courant de certaines de ces revendications, dont nous ne contestons pas par ailleurs le bien fondé car la plupart de celles-ci sont depuis des années les mêmes pour tous les habitants, pour la bonne raison que le nouveau Conseil Syndical y travaille depuis le 20 septembre, c’est à dire à peine deux mois. Par ailleurs, le Conseil Syndical est à l’écoute des dits habitants car j’assure une permanence tous les mardis de 18 heures à 19 heures, ce qui ne s’est jamais fait jusqu’à présent. Si les résidants ont des doléances, ils savent où s’adresser.
 
Alors Monsieur, si vous désirez vraiment faire quelque chose pour Pontcarral – il vaut mieux tard que jamais – veuillez faire en sorte de ne pas mettre de l’huile sur le feu, et commencez par rendre compte de la situation où vous et vos prédécesseurs ont plongé Pontcarral, en répondant de façon transparente aux courriers du Conseil Syndical.
 
En vous souhaitant bonne réception de la présente…
 

 Additif au P.V.

Rappel de responsabilités
 
 
Mesdames, messieurs,
 
 
Nous avons fait six réunions en six mois. Six réunions pendant lesquelles malgré le manque d’intérêt de certains et le manque de coopération de Sycologe, nous avons abordé au mieux certains problèmes concernant la résidence.
Le constat premier que nous en avons tiré, c’est l’incapacité flagrante du précédent Conseil Syndical à aborder non seulement les problèmes de Pontcarral, mais aussi sa gestion, et la main-mise du cabinet Sycologe sur ce Conseil Syndical passé. Main-mise tellement évidente, qu’il nous a fallu ré-expliquer le règlement à… un ancien membre du conseil, car il ne savait pas ce qu’il faisait ici !
 
La troisième réunion avait déjà fait l’objet d’observations de ma part sur le procès-verbal, dont vous retrouverez la retranscription ci-dessous :
 
« Constat du manque de savoir-vivre de certains membres du Conseil Syndical qui arrivent en retard, perturbant en-cela la réunion, ou pire, ceux qui sont absents ou non représentés. Je rappelle que le fait d’appartenir au Conseil Syndical n’a jamais été une obligation, mais à partir du moment ou l’on y est, la moindre des choses est de participer pleinement aux réunions, ou de se faire remplacer. Les suppléants désignés sont là pour cela. Nous sommes au service des habitants de Pontcarral, et le fait de ne pas participer aux réunions, est non-seulement un manque de respect pour la minorité de ceux qui travaillent au sein de ce conseil, mais aussi un manque de devoirs envers les copropriétaires qui les ont élus. »
 
la dernière réunion du Conseil Syndical, celle du 01 février 2006, ne fait hélas pas exception à la règle. Nous sommes environ quatre ou cinq au maximum, à faire le travail au sein de ce Conseil Syndical. Ce n’est pas une situation normale. Et la dernière réunion a été écourtée car nous n’étions pas assez nombreux. Il n’est pas question pour ma part de remplacer Sycologe en faisant des réunions comme le syndic les faisait avant, en jouant avec trois ou quatre responsables du Conseil Syndical, en les manipulant comme il le voulait. Il est hors de question que j’aie la même démarche totalitaire pour Pontcarral. Ceux qui sont élus, doivent prendre leurs responsabilités en étant présents, ou représentés. Dès le début, je leur ai proposé cette éventualité en demandant d’être représentés s’ils ne pouvaient être présents eux-mêmes. Je ne leur demande pas d’avoir telle ou telle capacité ( personnellement sur le plan économique ou juridique, je n’y connais pas grand chose ), mais je leur demande… de la volonté ! Cette volonté qui permettra à notre résidence de pouvoir se sortir du marasme où elle est plongée.
 
Même ceux du Conseil Syndical qui n’ont pas de capacités sur tel ou tel plan, s’ils se sentent concernés, peuvent au-moins aider au développement de notre avenir. Le minimum demandé, s’ils ne veulent pas s’occuper de quoique se soit, notamment des commissions proposées, est de s’asseoir sur une chaise, pendant deux heures maximum une fois par mois, afin de se tenir au courant de ce qui se passe à Pontcarral. Si c’est encore trop leur demander, alors il faudra qu’ils en rendent compte à la prochaine Assemblée Générale envers les copropriétaires qui les ont élus.
 
J’avais pris l’habitude d’avoir la démarche d’apporter moi-même aux membres concernés, dans la mesure du possible, les procès-verbaux des réunions du Conseil Syndical, afin d’entretenir une certaine convivialité entre-nous, et de maintenir des contacts que j’estimais nécessaires pour la bonne marche de la communauté. Désormais, je m’en tiendrai au règlement initial, à savoir l’envoi par courrier…
 
à bon entendeur, salut !
et à ceux qui se sentent responsables, toutes mes amitiés…
 
 
Gilles PILARD

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Suite à ma réélection au conseil syndical et une première réunion prévue par le président de l’Assemblée Générale, et annulée faute de participants dont justement … le président de l'A.G. ( uniquement 3 présents ), fatigué de l’incapacité ambiante, je tire ma révérence en forme de faire-part de décès ...
 
Mesdames et Messieurs,
 
J’ai la tristesse et le plaisir de vous faire-part de mon retrait du Conseil Syndical.
 
Tristesse car le travail fait par certains d’entre nous au sein du conseil pendant près d’un an, n’à pu porter ses fruits comme nous l’avions souhaité. En effet, sur les 14 membres à l’origine, dont la moitié ont été virés pour absences non excusées aux réunions, sur les 7 que nous restions, nous avons à trois ou quatre porté seuls le Conseil Syndical à bout de bras, face à Sycologe, à la mairie de Toulon, et à certains « inventeurs du fil à couper le beurre » vivant dans une autre époque, et qui ont encore quelque chose à se prouver et à prouver aux leurs, quittes à propager mensonges et fausses rumeurs.
Je n’ai pu que constater que la dernière Assemblée Générale à remis certaines personnes dont nous avions constaté depuis des années l’incapacité de travail et dont certains de ces individus avaient été virés car ils ne s’occupaient pas de la copropriété, ne se servant que du Conseil Syndical que pour se « faire valoir » étant incapables d’apporter quoi que ce soit à la collectivité, pour le peu qu’ils participaient aux réunions.
Tristesse aussi, quand un membre du Conseil Syndical, non seulement arrive exprès aux réunions en jouant les petits caïds, se permet de ne pas respecter les autres membres, et dont le seul souhait pour Pontcarral est que, je cite : « Ici, ça doit être comme au bled » ; cette personne n’ayant même jamais entendu parler de SARKOZY, cela donne une bonne idée du niveau d’ouverture sur le monde, et de la volonté de certains du devenir de notre résidence. La majorité du nouveau Conseil Syndical relevant du même niveau, je me vois obligé d’en partir car n’ayant pas une vocation de baby-sitter, je laisse la garde du nouveau Conseil Syndical à qui voudra bien la prendre, n’ayant pas pour habitude de bêler avec le troupeau.
 
Plaisir, car je n’aurai plus à supporter la mesquinerie, l’hypocrisie, de certains qui ne vivent pas en 2006 et qui veulent faire passer d’abord les intérêts d’une communauté, plus que d’œuvrer pour le bien être de tous les habitants qui composent la résidence… que ceux qui se sentent morveux se mouchent !
Plaisir surtout, car j’aurai plus de temps à consacrer aux habitants, locataires ou propriétaires qui en valent vraiment la peine ; je parle de ceux qui veulent que Pontcarral change de visage, et qui veulent résister à l’influence sectaire de ceux qui veulent mener notre résidence à la ruine.
 
           Si vous désirez des précisions vous savez où me contacter…
 
                           merci de votre attention          Gilles PILARD
 
Post-scriptum :
 
Vous trouverez au verso les 33 points que j’avais proposés avant le premier Conseil Syndical du 20 septembre 2005. Certains ayant commencé à se raccrocher à certaines de ses branches ( malheureusement de façon maladroite ) je ne puis qu’espérer qu’ils donneront suite aux propositions émises, qui sont encore d’actualité…  Alors au travail ! 
*
*       *       *
 
à l’attention des membres du Conseil Syndical Projets pour Pontcarral
proposés par Gilles PILARD en vue de la réunion du 20 septembre 2005
En vue de la réunion du C.S. du 20 septembre 2005 et si vous le désirez, faites des réflexions ou observations sur les lignes en dessous des propositions ; ainsi que vos idées et suggestions sur la dernière page.
 
1 ) Madame TALBONE a proposé de faire un trombinoscope ; ce qui permettrait de mettre le nom, les coordonnées, et la fonction de chacun des membres du Conseil Syndical.
*
2 ) Mise en place de permanences du Conseil Syndical tous les mardis soir de 18 heures à 19 heures( permanences faites par deux bénévoles du C.S. pour recevoir les doléances ou des besoins des habitants, doléances ou besoins qui seront consignées sur un cahier et débattues à chaque réunion du C.S. à la fin du mois ).Diffusion des tracts dans les boites à lettres afin de prévenir les habitants que nous sommes à leur écoute, afin de resserrer les liens entre-eux, et de prévenir des conflits qui pourraient découler des problèmes latents.
*
3 )  Les membres du conseil syndical ne pouvant se rendre aux réunions, doivent prévenir de leur absence au plus tard le mardi soir précédant la réunion, par écrit.
*
4 ) Doubles des devis de travaux ou divers achats à présenter aux membres du conseil syndical un mois avant le vote. Copies à chaque membre pour consultation.
*
5 ) Mise en place des commissions :
*
ØTravaux : bâtiments & espaces verts
ØAscenseurs & paraboles
ØPropreté des parties communes
ØRelations avec le garde et les autres employés de la copropriété
ØAspects juridiques, droits et devoirs des habitants
ØRelations avec les associations
ØRelations extérieures ( Mairie, presse, etc… )
ØCommissaires aux comptes
ØRelations responsables colonnes
ØRelations habitants : tous les membres du C.S. de par leurs fonctions.
*
6 ) Changement de garde. Proposition à ce poste, de la candidature de Monsieur Ali CHAAOUANE. Si l’ancien garde ne peut être renvoyé pour faute professionnelle, mutation de celui-ci dans un des postes ouvriers.
*
7 ) Pointage des ouvriers par le garde tous les matins.
*
8 ) Dans l’avenir, on pourra peut être envisager un deuxième emploi de garde, habitant à Pontcarral pour interventions la nuit et les week-ends.
*
9 ) Liste de tous les propriétaires( pour pouvoir les joindre rapidement s’il le faut ), et de tous les habitants.
*
10 ) Recensement des véhicules des habitants de Pontcarral pour faciliter le travail du garde.
*
11 ) Recensement et, si la loi nous le permet, fermeture des vide-ordures. A leur demande par écrit, si des personnes âgées ou handicapées ne peuvent pas descendre leurs poubelles, celles-ci seront descendues les mardi et vendredi par un des ouvriers.
*
12 ) Contact avec tous les habitants afin de savoir si ce qui est entreposé dans les cages noires, paliers, et toutes parties communes, leur appartient. Si c’est le cas leur demander de débarrasser. Prévenir que tout ce qui restera au début du mois suivant, sera enlevé d’office. Contacter les services d’hygiène de la mairie de Toulon afin qu’ils prévoient un enlèvement spécial. Exception sera faite pour les vélos et boosters en attendant une solution pour les mettre ailleurs.
*
13 ) La solution pour les vélos et boosters pourrait être de fermer les cages noires par des grilles ou des portes, ce qui permettrait d’éviter les entrepôts d’objets, et il y aurait uniquement des cadenas qui appartiendraient aux personnes à qui appartiendraient les compteurs et les deux roues. ( Les points – 9 – 10 – 11 – 12 – 13 –  peuvent être faits en une seule fois en porte à porte après information des habitants )
*
14 ) Quelques personnes ont demandé le déplacement des containers à poubelles. Voir si on peut les mettre dans les locaux à vélos qui sont abandonnés, et créer une deuxième ouverture. Ce qui permettrait les inconvénients des odeurs des dites poubelles et que leurs contenus ne s’envolent.
*
15 ) Charger un responsable volontaire par colonne ( locataire ou propriétaire ), qui ne soit pas du conseil syndical ; ce qui permettrait de responsabiliser tout le monde.
*
16 ) Mise en place d’un comité de vigilance de propreté et de respect à Pontcarral, avec certains jeunes ( dont El Houcine ) qui ont proposé de surveiller et constater les jets de poubelles des étages.
*
17 ) Installer un coin où les résidants pourraient réparer leur voiture ( vidange, etc… ), afin de ne pas gêner les habitants et ne pas salir les parkings. On en avait déjà parlé il y a quelques années, et l’on avait pensé que l’on pourrait aménager un coin près du bât. D. Les autorisations ( évidemment temporaires ) seraient données à l’appréciation du garde.
*
18 ) Comptes : 3 vérifications au moins par an.
*
19 ) Voir avec les avocats et le cabinet SYCOLOGE où en est l’affaire SIMON.
*
20 ) Revoir le problème des caves, déjà prévu au C.S. du 19 juin 2000.
*
21 ) Installer les barreaux pour délimiter les voitures comme l’avait déjà demandé Mr. SMOUNI lors d’un Conseil Syndical. Voir par ailleurs si l’arbre peut être dangereux.
*
22 ) Faire installer les cellules photoélectriques dans les couloirs et cages noires comme cela avait été prévu lors d’un Conseil Syndical et accepté au cours d’une Assemblée Générale.
**
23 ) Revoir avec la société CERTEC ( dépanneur : Christophe ) pour les fermetures des portes – notamment E / F 13 – pour installer des fermetures spéciales où se trouvent les appareillages des paraboles.
*
24 ) Voir avec Madame TALBONE pour prendre contact avec la société ESCOTA et divers organismes ( subventions, etc… ) afin de permettre au bât. B d’avoir une façade semblable au bât. A.
*
25 ) Envoyer une lettre à la Mairie de TOULON afin qu’elle nous expose les dispositions quelle décide de prendre avec les anciens locaux achetés à La S.C.I. des GAUX de Mr. MANDRILLE. Profiter de ce courrier pour s’étonner du fait qu’en tant que propriétaire de 3820 tantièmes, celle-ci n’aie pas pris ses responsabilités en étant absente et non-représentée lors de la dernière Assemblée Générale.
*
26 ) Organiser une réunion pour faire le point sur le terrain de jeux. Pourquoi le Conseil Syndical n’en a pas été informé, voir les fonds ( venant du contrat de ville et lieu de vie ) dont dispose les pouvoirs publics dont la mairie pour Pontcarral, et que ces fonds ne servent pas n’importe comment : notamment pourquoi le terrain de basket n’a pas été goudronné.
*
27 ) Voir avec le syndic et éventuellement avec éDF, les normes des installations électriques dans les cages d’escalier, après compteur.
*
28 ) Voir sur les plans, la partie des locaux attenant à l’ancienne S.C.I. des GAUX, qui appartiennent à Pontcarral.
*
29 ) Faire un « livre blanc » des modalités d’achat et des surfaces de Pontcarral cédées à la mairie de Toulon depuis 40 ans.
*
30 ) Voir la copie du contrat professionnel qui lie le syndic SYCOLOGE à la copropriété ( rémunération du syndic, sur quelles bases, etc… ).
*
31 ) Revoir projets de la fresque côté garages face bât. A, avec les associations.
*
32 ) Organiser un repas annuel de Pontcarral.
*
33 ) Création ( par exemple ) d’une équipe de foot et ouverture une salle d’expositions qui pourrait servir de salle de réunions.
 

Partager cet article

Repost0

commentaires