Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact

 
*
Fichier hébergé par Archive-Host.com
*
 
Pour tous renseignements,
menaces, insultes,
soutiens ou autres :
*
*
15 juin 2019 6 15 /06 /juin /2019 11:41
Il y a quelques temps, le conseil syndical donnait - provisoirement - l’autorisation aux responsables du centre cultuel, de pouvoir fermer le terrain attenant au centre, le temps du ramadan. Pas de problème. Hors, ceux qui ne les connaissent pas, ont été étonnés que le terrain reste fermé après la fin du ramadan. Ben oui les gars, vous leur donnez un doigt et ils vous bouffent le bras les bougres.

 

Et le dernier conseil syndical, même expurgé de deux vieux francaouis tombés en dhimmitude, n’a pas l’air d’avoir prise sur cette engeance. Malgré les lettres adressées à la mairie, propriétaire du centre « cultuel et culturel », les responsables de celui-ci n’ont pas l’air de vouloir remettre l’accès aux véhicules. Et alors bon sang; mais que comptent-ils faire de ce bout de terrain ? Un terrain pour jouer aux boules ? Un lieu de lapidation ?

 

 

 

Il est vrai que cette dernière solution est légèrement excessive, mais dans les têtes malades de certains, nous n'en sommes pas loin. Suivant l'expression qui dit qu'il "vaut mieux avoir un petit chez soi qu'un grand chez les autres", certains "djihadistes en herbe" (1) de Pontcarral rêvent de faire de la résidence un petit califat, grâce à l’inertie de la mairie de Toulon. Barbes longues ( non pas tous ) et idées courtes, ils ne sont que quelques-uns dans la résidence. Pas nombreux mais bien assez pour faire chier le monde, tels sont les islamistes de Pontcarral.

Comme dans le film Timbuktu,* peut-être pensent-ils imposer leur charia ? Et quoi aussi ! ?

* « Au Mali, des islamistes envahissent la ville de Tombouctou et y imposent la charia. Ils bannissent la musique, le football, les cigarettes, procèdent à des mariages forcés, persécutent les femmes et improvisent des tribunaux qui rendent des sentences injustes et absurdes. Malgré la férocité de leur répression, la population résiste avec courage, souvent au nom d'une autre conception de l'islam. »

J’en connais beaucoup qui feraient la gueule.

« Pour le journal "Le Monde", l'intelligence du film est de ne pas diaboliser les bourreaux, mais de les remettre à leur place d'hommes, «grotesques, sinistres et hypocrites» »

 

 

 

C’est vrai qu’en attendant ils avancent sournoisement. Remarquez, pourquoi n’en profiteraient-ils pas ? Car la mairie s’en fout maintenant. Le centre cultuel à été à l’époque donné par la mairie afin d’avoir une paix sociale et des promesses de votes. Ce qui a été fait. Maintenant vu le faible nombre de voix récoltées, la mairie n’en a plus rien à faire de Pontcarral. Non seulement ils ont fermé le local destiné à la population, notamment aux jeunes, mais tout l’argent du contrat de ville qui devait depuis des années aller officiellement à la résidence, à été détourné pour les autres cités; comme par exemple La Beaucaire … et peut-être dans la poche de quelques-uns; mais là, personne ne veut creuser pour savoir qui en sont les bénéficiaires.

 

 

Bref, à Pontcarral, on se croirait parfois – toutes proportions gardées hein, quand même – en Palestine occupée. Sauf que dans ce cas, c’est l’islamiste Pontcarralien qui est dans le rôle du colon juif des territoires occupés qui grignote petit à petit des morceaux de terrain, jour après jour. Ces jours-ci, hop, un bout de terrain.

Dire qu’il y en a qui s’inquiétaient lors du récent tournage de la série TV qui a eu lieu à Poncarral, de savoir si cela n’allait pas donner une mauvaise image de la résidence. On rêve là !

Comme il est loin le temps où la résidence avait un semblant d’accalmie.

C’était dans les années 90/2000; à l’époque, il régnait à Pontcarral une ambiance plus sereine, ou tout le monde, juifs, chrétiens et musulmans pouvaient cohabiter en harmonie. Sans faire de prosélytisme pour quelque religion que ce soit, je ne fais d’ailleurs pas « partie du livre », je regrette cette période ou la mesquinerie n’avait pas de prise sur les mentalités comme aujourd’hui, et où les religieux s’occupaient de religion et des autres, et ne s’occupaient pas de politique.

Certains qui ont connu sœur Louisette ont oublié le respect et la bienveillance qui était de mise à l'époque à Pontcarral. Les imams d'alors étaient plus respectueux et l'on pouvait parler d'Islam sans tomber dans l'islamisme.

 

Je rappellerai seulement aux anciens un extrait d’article du journal La Croix ( non, pas la mienne; la mienne est celtique ) du 07/12/2005 :

 

« La Semaine de rencontres islamo-chrétiennes s'est déroulée du 19 au 27 novembre dans une quarantaine de villes, en France et en Europe

Louisette, salésienne de Don Bosco, habitait depuis vingt ans la cité Pontcarral, à Toulon (Var). Elle était très engagée dans l'association de quartier de l'Escaillon. Des heures à partager les joies, à réparer les injustices et à apaiser les détresses. Le mardi 22 novembre, 12 jeunes musulmans ont porté son cercueil jusqu'à l'église Sainte-Roseline. «Tu as fait de nous des hommes, des croyants», témoignait l'un d'entre eux au cours de la célébration. L'événement de la mort de Sœur Louisette a marqué la Semaine de rencontres islamo-chrétiennes organisée pour la première fois à Toulon. »

 Mais ça, c’était avant …

 

Les musulmans de Pontcarral n'ont vraiment pas de chance de n’avoir pour imams ces dernières années, que des islamistes intégristes.

Bref, c’est comme l’on disait de certains curés, ils prêchent le « faites ce que je dits, ne faites pas ce que je fais »; à l’instar d’un ancien imam que j’ai vu à l’œuvre il y a quelques années – à l’époque dans son rôle de jardinier – ;-), assez haineux au point de nous avoir menacés de mort, ma femme et moi. Ah, quelle belle religion d’amour et de paix professent-ils.

Ils ont réussi à confisquer l’islam pour LEURS intérêts.

 

Depuis une vingtaine d’années, nous avons vu dans l’actualité les méfaits de cette engeance, et les résultats néfastes de cette idéologie totalitaire sur toutes sortes de populations, à commencer par les musulmans eux-mêmes qui en sont les premiers victimes.

 

 

Cette mentalité rétrograde qui à semé le bordel partout dans le monde ( Libye, Syrie, etc … ), a été soutenue par les gouvernements français, américains et autres qui s’en sont servis comme idiots utiles et s’en débarrassent ( ou pas ) par la suite. (2)

 Malgré tout, la résistance à l'arabisation ne fléchit pas, comme nous le montre encore à l’heure actuelle de nombreux peuples, notamment les berbères.

 

(1) Il est en effet plus facile de vouloir plastronner à Pontcarral qu'en Syrie. Surtout quand l'on voit que les apprentis djihadistes après avoir fait les beaux là-bas, reviennent la queue entre les jambes, se réfugier et se cacher sous les jupes de la république française, préférant le confort de la justice, les allocations familiales et le RSA que leur offrent ces vilains mécréants, au lieu du paradis promis dans l'au-delà.

 

(2) Sur son site "LA CAUSE DU PEUPLE", et sa page "Contribution à la lutte contre les deux Armes de Destruction Massive (ADM) de l'Impérialisme : l'islamisme et le sionisme", Hannibal Genséric nous en offre de bons aperçus ci-dessous : ( Extrait de "Arabisation du Maghreb : qu'en est-il au juste ?" )

"Mille ans après, de nouvelles invasions barbares submergent le Maghreb. Au prix de centaines de milliers de morts, l’Algérie a pu y résister. Dignes héritiers de ces hordes bédouines arabes, les islamistes mettent des pays maghrébins (Tunisie, Libye) en coupe réglée, aidés en cela par les esclavagistes arabes du Golfe, sous la protection de l’Axe du Mal Washington / Tel-Aviv. En Tunisie, les villes côtières, autrefois prospères, se clochardisent de plus en plus. Le touriste se fait rare. L'économie périclite. L’insécurité, le vol à la tire ou sous la menace d’armes blanches, les agressions de type maffieux y sont quotidiens, sous l’œil goguenard d'une police amorphe, voire complice. La saleté et les détritus de toute nature jonchent le sol. Les régions à l'origine de la pseudo révolution (en réalité, un coup d'état islamiste, ourdi avec la CIA) sont encore plus à l'abandon que sous le précédent régime. C’est sur cette accumulation de misère et d’immondices que l’islamisme prospère ; car être islamiste aujourd’hui, c’est avoir le statut de l’ hilalien* d’antan."  

Entre propagande et réalité

 

* Les Hilaliens étaient une confédération de tribus d'Arabie des régions de Hejaz et Najd ayant migré en Afrique du Nord entre la fin du Xe au XIIIe siècle.

 

( Ci-dessous extrait de "Génétiquement, les Maghrébins ne sont pas des Arabes" )

« Par ailleurs, le plus grand historien maghrébin, Ibn Khaldoun, l’a énoncé et démontré : les Maghrébins ne sont pas des Arabes, ce sont des Berbères « arabisés » (mousta’araboune مستعربون  ).

Historiquement et de tout temps, la culture arabe a toujours nettement distingué les Arabes (considérés comme la race supérieure, celle qui doit, de droit divin, détenir pouvoir et richesse) des non Arabes (les sujets de seconde zone, les peuples dominés). Ceux-ci sont appelés ‘Ajam, عجم , c’est-à-dire des non arabes, « des étrangers », comme l’étaient les « barbares » pour les Grecs ou les Romains. Les ‘Ajam regroupaient les Perses, les Roums (Byzantins), les Turcs, les Berbères etc. tous les peuples soumis par les armes, même s’ils se sont islamisés. Se déclarer musulman permettait alors d’échapper à l’impôt (assez lourd) que devait payer tout sujet non musulman. Cet impôt constituait alors le principal revenu relativement stable de l’empire arabe. Donc, même pour ceux qui ont opté pour la culture et la religion arabes, ils restent, aux yeux des Arabes de souche, des « non Arabes ». C’est toujours le cas aujourd’hui : les Arabes du Golfe considèrent toujours les Maghrébins avec une certaine condescendance, ils les traitent comme des «Arabes de seconde catégorie ». Comme, en plus, ce sont eux qui disposent aujourd’hui de la manne des pétrodollars, leur morgue et leur mépris pour les Maghrébins et pour les autres non-arabes sont sans limite. »

 

 Statue d'Ibn Khaldoun à Tunis

 

Allez, un peu d’humour

pour dérider ceux qui seront coincés

par la lecture de l’article :

 

 

 

Partager cet article

Repost0
1 juin 2019 6 01 /06 /juin /2019 16:38

 

 

 

 

"Action !" ... La bonne humeur et le professionnalisme étaient de mise ce vendredi 24 mai à Pontcarral. L'effervescence s'est emparée de quelques résidents quand l'équipe de tournage de la société de production Escazal Films est venue faire quelques prises de vues pour une nouvelle série télévisée pour M6.

Entre autres réussites, la société de production Escazal Films avait déjà créé en 2008 pour France 2, la série «Les Petits Meurtres d’Agatha Christie» qui a rencontré un beau succès sur le petit écran.

 

 

 

Cette série, qui devrait s'intituler "Ils étaient 10", est une adaptation contemporaine du roman policier "Dix petits nègres" d'Agatha Christie, et devrait compter six épisodes de 52 minutes. Son tournage, déjà commencé en Guadeloupe, s'est poursuivi dans notre région.

 

À la distribution, nous retrouverons Samuel Le Bihan, Guillaume de Tonquédec, Marianne Denicourt, Romane Bohringer, Patrick Mille, Matilda Lutz, Nassim SI Ahmed, Manon Azem, Sami Seghir et Isabelle Candelier; ainsi que ... quelques figurants de la résidence Pontcarral.

 

   

 

 

Partager cet article

Repost0
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 18:01
Après m’avoir contacté sur différents sujets concernant la copropriété, deux « jeunes » ( dont apparemment un des deux fait partie du Conseil Syndical actuel ) qui voulaient tout changer, tout réformer, mettre les «racailles» au pas ( police aidant évidemment, mais sans avoir encore compris que justement c'est la police qui contrôle les responsables des racailles en question ), partir en guerre contre ceux qui réparaient personnellement leurs voitures, le travail au noir, etc. etc. etc.,  ... n’ont plus donné de signe de vie.
Je n'ai pu que constater qu'une fois de plus on avait à faire à des grandes bouches et des petits bras. Et pour cause. Malgré certains points positifs, j’ai eu le malheur de m’interroger sur l’intérêt de l’installation d’une chaine devant le centre cultuel. Après vérification, surtout après insistance, j’eus la confirmation que c’était l’emplacement « réservé » à l’imam. Pardooonn ? Réservééééé ? ? ?
 
Assemblée générale 2015 : grandes gueules et petites manœuvresAssemblée générale 2015 : grandes gueules et petites manœuvres

Il y a, à Pontcarral, 140 garages et 216 places de parking. Une capacité de 356 places pour 315 appartements. Malgré cela, il est vrai qu’il y a parfois plusieurs voitures par famille, et c’est pour cela que l’on a du mal à se garer. Au fil des années, certain(e)s avaient demandé au moins une place par appartement pour ceux qui n’avaient pas de garage ; en vain. Pire, sur les 216 places de parking en question, il n’y a AUCUNE place pour les handicapés ; et certains prétendraient s’arroger le droit d’avoir une place pour eux seuls ?

Assemblée générale 2015 : grandes gueules et petites manœuvres
Donc l’élu d’une partie de « la communauté », communauté qui est une partie de Pontcarral, aurait la prétention d’avoir une place réservée. Non mais j’hallucine, je rêve ! Mais qui c’est ce mec ? Pour qui se prend-il ? Il se croit chez lui, à l’instar des petites racailles dégénérées et racistes qui prétendent être chez eux plus que n'importe qui et que l’on n’aurait pas droit à la parole ? Mais coco, on n’est pas chez mémé ici ! On n’est pas non plus au bled ! Quoi qu'au bled, ils ne la ramènent pas.
 
On a déjà connu çà à Pontcarral il y a quelques années : abus de pouvoir, copinages et passe-droits. L’imam qui sévissait à l’époque a été viré car les musulmans ne supportaient plus ses magouilles et ses caprices.
 
Il devrait pourtant être le premier à montrer l’exemple : « L’humilité, la modestie, le contrôle des passions et des désirs (…) sont des valeurs morales, soulignées sans cesse dans le Coran. »
 
J’ai habité un an à Pontcarral en 1978; depuis que j’y habite à nouveau depuis vingt ans, je n’avais encore jamais rencontré une telle arrogance et de tels caprices. Les anciens avaient du respect et jamais il n’y avait de problèmes.
Mais j’ai l’impression depuis une dizaine d’années, que le fait d’être imam à Pontcarral cela monte le bourrichon de certains. Peut-être un manque de sagesse et de maturité. Ce n’est pas tout de connaitre le coran ; encore faut-il ne pas le lire de gauche à droite.
 
Pour ce qui est de l’assemblée générale en question, il est étonnant de voir que la volonté affichée par certains ( dont je pense que la moitié … donc 1 sur les 2 ;-) est vraiment désintéressée ) soit bloquée sur une simple anecdote que celle du centre cultuel. Si, sur tous les problèmes abordés concernant Pontcarral, cette question constitue une pierre d’achoppement sur le devenir de la résidence, c’est vraiment grave.
Assemblée générale 2015 : grandes gueules et petites manœuvres
Quoi qu'il en soit, pour ce qui est de la demande de proposition d'achat du bâtiment D ( parcelle DM 170 ), il ne devrait pas y avoir de problème si tout est en ordre, et si ce n'est pas non plus ... une proposition en l'air.
 
Les preuves de bonne volonté de changement, seraient que ceux qui ont été au Conseil Syndical depuis des années, rendent des comptes sur ce qu'ils ont fait, comme par exemple :
 
- Pourquoi n'ont-ils pas porté plainte contre Sycologe ?
- Quels intérêts avaient-ils à virer le syndic Sycologe au lieu de porter plainte contre, en demandant des comptes, si ce n'est pour cacher leurs magouilles ?
- Pourquoi n'ont-ils jamais réclamé ce que la mairie doit à la résidence ?
 
Leurs manigances ont coûté des milliers d'euros à Pontcarral. Ce sont les mêmes qui veulent que les habitants restent dans l'ignorance, la crasse et le dénuement. Et ce sont les mêmes qui prétendent encore diriger Pontcarral ?
Assemblée générale 2015 : grandes gueules et petites manœuvres

Le problème de l'actuel Conseil Syndical, est qu'il est dans son ensemble incapable, avec 14 personnes, de travailler sans se passer du Syndic. Heureusement que celui-ci, le dernier en date, a l'air de se bouger et n'a pas l'air d'être là que pour ramasser de l'argent. Il y a à Pontcarral, une nouvelle volonté de ce Syndic et d'une ou deux personnes dont le président, de faire quelque chose de positif. Et si le futur Conseil Syndical était composé de personnes sinon compétentes, mais au moins motivées, réfléchies et prêtes à écouter différents avis et réagir sans aucun intérêt personnel, sans aucune contrainte religieuse ou/et politique, ce serait déjà énorme.

Ceux et celles qui pleurnichent sur le fait qu'il y a une élite à Pontcarral, sans doute en prenant exemple sur deux vieux comiques qui ont se(r)vi en tant que "couple de présidents", me font me tordre de rire. Si certain(e)s considèrent ceux-ci comme étant une élite, c'est vraiment ne pas avoir une bonne opinion de soi-même. Mais il est vrai que quand l'on se sent piégé par une mentalité généralisée, et que l'on s'en plaint sans rien faire, on ne peut pas se plaindre non plus du fait que cette même mentalité mette les femmes à l'écart. Et j'en suis le premier désolé, car l'apport de regard féminins sur le devenir de la propriété ferait baisser le taux de testostérone de la majorité du Conseil Syndical, qui ne sont là que pour se prouver quelque chose, et ne se rendent pas compte qu'ils ne sont pas des cadors, mais de pathétiques bouffons.

Droit de parole pour tous et toutes !

Droit de parole pour tous et toutes !

Pour ce qui est des questions à se poser, il faudrait :

- Savoir dans le compte-rendu du Conseil Syndical ce que les membres ont fait pendant leur mandat de l'année écoulée. En effet, comment voter pour des personnes sans se rendre-compte qu'ils ont fait du bon boulot ou pas ?

- Que les personnes qui postulent à l'élection du Conseil Syndical se présentent, et disent ce qu'ils veulent et peuvent apporter à Pontcarral, dans l'intérêt de tous les habitants.

- La proposition d'achat de la parcelle DM 170 n'étant pas en annexe, il serait bien que le document de cette offre soit distribué à l'assemblée. En effet, beaucoup ne savent pas de quoi il retourne. 

- Sur les questions diverses sur "l'information" concernant la fermeture de la copropriété, comment vont-ils pouvoir "fermer" Pontcarral ? Comment circuleront les livreurs, les pompiers, les ambulanciers ? Et aussi, si une indemnité de servitude a été payée par RTE 30 000 euros, cela sous-entend que la route appartient à Pontcarral ( voir cadastre ), donc, la police ne peut pas mettre des PV.

- Il serait bon de connaître le montant total du devis "DELTA CLOTURE", comme le nombre de poteaux, le nombre de fixations, la longueur de le grille, etc. Bref, des détails et le coût global, autre que le simple coût au M2 et les détails unitaires.

- Faire remonter l'idée judicieuse de Monsieur BEN AISSA ( Mustapha ), concernant les amendes pour dégradations et autres incivilités, qui consisterait à les faire payer sur les charges.

- Faire en sorte que les travaux des membres du Conseil Syndical soient connus des habitants de Pontcarral afin de savoir qui a fait quoi, et qui n'est là que pour la galerie et pour se faire mousser. On n'a pas besoin de baratineurs qui importunent le fondement des mouches en vol.

 

"Qui veut faire quelque chose trouve un moyen. Qui ne veut rien faire trouve une excuse." proverbe arabe

Assemblée générale 2015 : grandes gueules et petites manœuvres

Partager cet article

Repost0
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 15:36

Les résultats de la dernière assemblée générale semblaient clairs. Il y avait "passation de pouvoirs" entre Britsch-Siri immobilier et Top'Immo immobilier. Pas de pot. Non seulement ils étaient potes mais ... ils continuent de travailler ensemble au détriment de la "résidence".

 

( Cliquer ci-dessous sur les 4 images pour une meilleure visibilité )

Britsch-Siri Immobilier : la bête n'est pas morteBritsch-Siri Immobilier : la bête n'est pas morte
Britsch-Siri Immobilier : la bête n'est pas morteBritsch-Siri Immobilier : la bête n'est pas morte

TOP' IMMO : 133 boulevard Général Brosset TOULON

TOP' IMMO 2 : 133 boulevard Général Brosset TOULON

CABINET MAYOL B.S.I. : 82 rue Jean Jaurès TOULON

CABINET MAYOL 411 Immo : 411 avenue Charles de Gaulle LA SEYNE SUR MER

Tant pis pour Pontcarral. Ceux qui ont été cautionner une fois de plus la réunion en sont pour leurs frais, et ceux comme moi qui n'y ont pas été, ne peuvent que constater une fois de plus et sans surprise, que les habitants se sont encore fait avoir. La mentalité qui prédomine semble être celle de Bitch, car il n'y a pas de respect ni de suivi dans les rendez-vous et cela laisse une impression de désinvolture et de je-m'en-foutisme.

 

Certains membres du Conseil Syndical et le Syndic se plaignent d'avoir envoyé des courriers - recommandés, mises en demeure, etc. - à la mairie, et se plaignent du non suivi de leurs demandes. Mais qu'est-ce qu'ils croient ? La mairie se torche avec leurs réclamations. Depuis des années, certains s'en sont rendu compte.

 

Un membre du Conseil Syndical se plaignait que la seule chose qui avait été faite, quelques jours avant les élections, était d'enlever quelques épaves de voitures. Hé bien oui, pourquoi la mairie en ferait-elle plus ? Elle a eu l'habitude depuis des années, de voir certains pseudo-responsables du Conseil Syndical se vendre pour, en contrepartie, faire main basse sur Pontcarral pour y jouer les caïds.

 

Il se plaignait par ailleurs de ne pouvoir assister aux réunions du Conseil Syndical car il travaillait. Personne ne semble avoir compris, que ce n'est pas le Syndic qui doit convoquer les réunions du Conseil Syndical, mais l'inverse. Et ils s'étonnent après, d'être des pris pour des pantins ?

 

Certains se sont présentés pour être élus, sûrement n'en doutons pas, parce qu'ils se "sentaient" une âme de sauveurs de la copropriété. Sûrement pas pour se la péter, n'y pour essayer d'en retirer un profit personnel. Ah non, pardon. Ce n'est pas valable pour tous.

 

La mairie a acheté la paix sociale à Pontcarral. Paix sociale qui ne profite qu'à la ville et non aux habitants de la copropriété, car celle-ci est livrée à elle même. Les accords "politico-religieux" n'ont favorisé que ceux qui se sont vendus et ont mis Pontcarral en coupe réglée, notamment quelques "résidus de la bande à Mounir" qui continuent de sévir, et freiner le bien-être de la population et un développement réel de la copropriété. C'est pour cela que rien n'a été fait pour que les syndics passés ainsi que la mairie rendent des comptes sur l'argent détourné.

 

Pour information, ceux qui ne savent pas ce qu'il en est des responsables du Conseil Syndical, ils trouveront ci-dessous la liste des membres. Comme il y en a 10 sur les 13 qui habitent Pontcarral, ce n'est pas la peine d'aller voir au diable vauvert pour avoir des renseignements; il suffit de leur demander en personne. Comme ils sont élus, ils doivent rendre des comptes.

ABDELLAOUI Ahmed

Pontcarral

BENAISSA Madani

Pontcarral

BOUAZZAOUI Abderrahim

La Seyne-sur- Mer

BOUAZZAOUI Ahmed

Pontcarral

BROCHARD Bernard

Pontcarral

CHAAOUANE Ali

La Seyne-sur- Mer

CONSTANT Claude

Pontcarral

DUCHENE Loïc

Pontcarral

MEDOUNI CHABANNE - DEGHOU FERROUD

Hyères

MORENO Joseph

Pontcarral

OMARI Ahmed

Pontcarral

SARIRI Ahmed

Pontcarral

ZENNOUHI Abderrahman

Pontcarral

Et à part ces personnes qui sont dans la liste officielle du Conseil Syndical, qui sont sensés œuvrer ( pour certains avec une incroyable incompétence non démentie au fil des années ), il faut éviter d'écouter les roquets qui, frustrés de leur incapacité de faire appliquer le règlement de copropriété, se permettent de donner des ordres et d'aboyer à tord et à travers notamment sur la femme de ménage et les ouvriers qui font ce qu'ils peuvent, avec les moyens dont ils disposent.

 

Ceux qui ont des réclamations à faire, peuvent aussi se tourner vers TOP'IMMO, qui se trouve à quelques centaines de mètres de la "résidence". Après tout, les copropriétaires ont "été les chercher" et ils sont sensés être au service de la copropriété ... donc aussi des locataires.

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 22:20

http://www.amerzone-pilard.com/article-le-jour-ou-la-colombe-de-la-paix-a-chie-sur-hollande-125385050.html

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 18:01
Bonne année

Partager cet article

Repost0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 19:38

Cette anecdote est arrivée il y a quelques années. J’arrivais en bas de mon immeuble où attendaient deux islamistes, dont un était accompagné de son enfant.

Tous trois attendaient l’ascenseur. Par acquis de conscience, j’appuyais sur le bouton d’appel. L’ascenseur tardant à venir, l’enfant tira sur la porte qui ne s’ouvrit pas. Quelques instants après, las d’attendre, le groupe commença à s’éloigner pour prendre celui du fond du couloir, quand l’ascenseur arriva. Je leur ouvris la porte, et une fois dedans, l’enfant fit une remarque à son père sur le hasard que l’ascenseur soit arrivé. Celui-ci lui répondit doctement : « Le hasard n’existe pas ; c’est la volonté d’Allah mon fils ».

 

M’ouais bon ! En fait, les leçons que l’on pourrait tirer de cette histoire est que deux choses l’une … premièrement Allah n’est pour rien dans le fait que l’ascenseur arrive, pour la bonne raison que n’y croyant plus, le groupe s’éloignait. Deuxièmement, Allah n’envoie l’ascenseur que quand je lui demande, rien que pour embêter ceux qui croient en lui.

Mais, le temps passant, je m’en suis rendu humblement compte que les ascenseurs sont en panne pour tout le monde. Et pour les habitants de Pontcarral, croyants ou pas, le problème est quotidien.

 

Car en fait, dans les deux cas de figure cités plus haut, Allah n’en a rien à foutre de ce genre de choses bassement terre-à-terre. Mais il n’y a pas que lui.

 

Pour la bonne raison en effet, que cela fait des années que les ascenseurs marchent mal et/ou pas du tout à Pontcarral, et que si la plupart du conseil syndical composé de responsables islamistes du coin avaient au-moins la volonté sinon la « capacité » de faire quoique ce soit pour remédier au problème, Allah ou pas, il y a longtemps que cela se saurait.

 

Ces jours-ci, sur les quatre ascenseurs de mon bâtiment, un seul marchait (et mal). Et les personnes âgées, les handicapés en fauteuil, les mères de famille avec poussettes, les gens rentrant du travail, ceux qui montent leurs courses, toutes et tous continuent à endurer et à subir quotidiennement cette situation révoltante.

ilkdbjjj00 ascenseur

Partager cet article

Repost0
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 23:13

Pour la troisième année consécutive, depuis 17 ans, je ne participerai pas à l'assemblée générale de la copropriété Pontcarral, car je trouve fatiguant de prêcher au milieu du désert intellectuel de la plupart des participants.

En effet, la plupart de ceux-ci gueulent pendant 364 jours de l'année, et se conduisent comme des moutons le jour de l'assemblée générale. Ils se font à chaque fois rouler dans la farine par des types qu'ils passent leur temps à maudire quand ils sont au pied de l'ascenseur qui ne marche pas, quand ils se plaignent des boites aux lettres cassées, des incivilités, des détritus répandus et des charges.

Par ailleurs, le tartuffe qui nous sert de syndic ne veut plus avoir affaire à moi, ne veut pas me fournir de renseignements ni aucun document.

C'est pourquoi je l'ai déjà prévenu en fin d'année dernière, que je ne paierai plus les charges qui sont à présent bloquées sur un compte à part.

  charges final

 

J'ai toujours dénoncé depuis des années, l'incapacité des syndics, les magouilles, et la collusion Mairie / Syndic / Conseil syndical au détriment des habitants de Pontcarral, qui pour ces messieurs, ne sont bons qu’à payer et se taire.

Par ce tract, je tenais quand même à prévenir certains qui ne savent pas ce qui se passe, et/ou qui n'iront pas à l'assemblée générale car ils en sont écartés, comme par exemple les locataires qui n'ont pas de pouvoirs. Mais ils n'en sont pas moins aussi concernés, car ils payent aussi une partie de certaines charges des copropriétaires.

Façade final  

Les bâtiments sont pourris, ils se lézardent, les ascenseurs ne marchent pas, mais certains irresponsables, au quotient intellectuel du niveau d'une huitre contrebalancé par une minable cupidité, ont eu l'idée lumineuse de repeindre les façades de Pontcarral.

 

S'il y a une chose dont les habitants de Pontcarral n'ont pas besoin, c'est bien ce genre d' idioties. Repeindre les façades n'a aucun intérêt pour les habitants de la "résidence".

De plus, une provision de 20 000 euros sur 3 ans à été demandée par copropriétaire ! On rêve ...

J'avais proposé il y a quelques années, pour alléger les charges en général, de louer les toits des deux bâtiments à la publicité. Mais cela n'arrange pas la mairie pour qui les abords de Toulon ne doivent pas ressembler à Marseille. Alors les FALCO / LEVY et Compagnie, n'ont qu'à mettre la main à la poche.

Car les seuls qui trouveraient leur compte à un éventuel ravalement de façade, sont la Mairie de Toulon, le syndic pour son pourcentage, et certains membres du conseil syndical fantôme pour des raisons que j'ignore, sinon qu'ils sont plus prompts à faire du prosélytisme que de faire fonctionner les ascenseurs.

Mais il est aussi vrai que, quand on voit que la municipalité doit en tant que copropriétaire la somme de 2 852,85 euros, ce n'est pas demain que Pontcarral va voir la couleur de l'argent du contrat de ville qui a été détourné.

Autres stupidités prévues à l'A.G., la vente du bâtiment D.

Ci-dessous, les propositions de l'époque :

Bâtiment D :

I )  a)  La salle actuelle de l’association des jeunes située au rez-de-chaussée, le petit local attenant, ainsi que le terrain alentour, seront aménagés en crèche : un projet de crèche avait déjà été proposé depuis longtemps par Madame BADRY ; ce qui permettra que les tout-petits qui n’ont aucun endroit aménagé pour eux, ( toboggans et autres ) puissent en profiter dans un endroit clôturé, bien à eux, et sous surveillance.

      b)  La salle et le petit bureau qui servent à l’heure actuelle au Conseil Syndical servirait à l’administration de la crèche et à l’accueil des parents.

II ) a)  La petite pièce au premier étage, qui avait un temps été prêtée aux responsables de l’association « Pontcarral Avenir », servirait d’entrepôt des archives de la résidence.

Donc, quand j'avais proposé dans un projet d'aménagement de surélever pour faire une salle polyvalente au-dessus de l'ancienne épicerie ( devenu le centre cultuel ), Madame LEVY nous répondit à l'époque que cela coûterait trop cher, car il aurait alors soi-disant fallu reprendre tous les calculs des tantièmes de chaque appartement, car cela changeait la superficie de Pontcarral.

Ah bon ? Alors il en est logiquement de même si la superficie diminue aussi, ou c'était un mensonge de plus ?

Et maintenant, on reparle des poubelles. Extrait de Pontcarral.com (http://www.pontcarral.com/article-5206126.html) :

14 ) Quelques personnes ont demandé le déplacement des containers à poubelles. Voir si on peut les mettre dans les locaux à vélos qui sont abandonnés, et créer une deuxième ouverture. Ce qui permettrait les inconvénients des odeurs des dites poubelles et que leurs contenus ne s’envolent.

Cela a été refusé à l'époque pour de vagues problèmes économiques et sanitaires.

Et à présent, ils veulent dépenser 15 000 euros pour un coin poubelles à l'entrée de Pontcarral alors qu'il n'y a déjà pas assez de places de parking ?

Alors de deux choses l'une : ou c'est un point de plus pour mettre les poubelles ( dans ce cas, cela veut dire qu'à chaque fois qu'une poubelle est remplie, les ouvriers vont faire la navette pour l'amener jusqu'à l'entrée de la résidence ! ? ), ou cela sera le seul (?) point poubelles ( et ils pensent peut-être que les habitants - dont certains ne les descendent même pas et les jettent par leur fenêtre - vont les emmener là-bas ? ). C'est du grand guignol.

Pour ce qui est de certains propriétaires, beaucoup ont déjà du mal à faire face aux problèmes de charges qui se sont encore amplifiées au regard des services que la copropriété avait avant, et qui n'étaient déjà pas du luxe.

9/10 des propriétaires sont en débit et ce n'est pas les pseudo-modifications qui sortent du cerveau irresponsable des "cadors" du conseil syndical qui vont arranger les choses.

Quoi qu'il en soit, en attendant, ce sont nous les habitants de Pontcarral, qui payons pour leur incompétence.
  mougeon de Pontcarral

Partager cet article

Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 21:58
2012 7417 allegee
 

2005 achat par la Mairie du bâtiment au centre de Pontcarral. Travaux de réhabilitation

2006 cadeau aux islamistes ( j'espère que certains musulmans y ont trouvé leur compte )

( 2007 ) élections municipales reportées

2008 élections municipales

 

6 ans après, même schéma :

 

2012 prévision de travaux de réhabilitation de la deuxième partie

2013 travaux de réhabilitation ( bientôt l'Assemblée Générale )

Pour qui ? Officiellement aux associations

2014 élections municipales

 

Y'a rien là ? ! ! !

2012 8081 allegee    

 

Allez ... petit ... petit petit ... pigeon d'électeur ... voilà ; encore une petite graine ?

Profites.

Allez, bâfre ...

Et fermes-la, hein !

Pour la prochaine béquée, va sûrement falloir attendre 2020.

 

 

 

Dépêchez-vous les gars ; c'est bientôt les élections ...

 

Partager cet article

Repost0
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 20:49
Appel à témoins blog

Partager cet article

Repost0